Une sculpture troublante : oscillant entre la ménagère prisonnière et la femme décomplexée.

in #fr3 years ago (edited)

Aujourd'hui je partage avec vous mes recherches dans le thème : Une sculpture pas comme les autres (Article n°3)

Une sculpture troublante : oscillant entre la ménagère prisonnière et la femme décomplexée.

Niki DE SAINT PHALLE Léto ou Crucifixion, vers 1965, Objets divers sur polyester peint, 236 x 147 x 61,5 cm, Musée national d'art moderne, Centre Georges Pompidou, Paris.

Vous pouvez découvrir l'oeuvre ci-dessous

https://www.centrepompidou.fr/id/cgzkbd/r4k9A6/fr

C'est où ?
Le lieu de conservation se trouve à : Paris, Centre Pompidou - Musée national d'art moderne - Centre de création industrielle

Qui est L’artiste?

L' artiste s’appelle Niki de Saint Phalle , Catherine Marie-Agnès Fal de Saint Phalle est une artiste peintre, plasticienne, sculptrice, écrivaine, réalisatrice de film, comédienne et aussi mannequin Franco Américaine. Elle est née en 1930 à Neuilly-sur-Seine (France), elle est décédé en 2002 des suites d’une maladie respiratoire à San Diego (États-Unis).

« Je ne ressentais aucun sentiment national. Je ne me sentais ni française ni américaine »

Niki de Saint Phalle, Lettre à Pontus Hutén, New York, octobre 1991.
Pour comprendre pleinement son œuvre, je vous propose en bas de page quelques ouvrages incontournables.

Vous devez certainement avoir entendu parler de cette artiste majeur de l’après-guerre, son oeuvre est protéiforme, elle témoigne en autre d'une révolte intérieure, d'une blessure de petite fille...
Laissez vous surprendre par son splendide Jardin des Tarots.
niki_de_saintt_phalle_gu15  Laurent Condominas.jpg
Vue du Jardin des Tarots Garavicchio, Italie
Photo : © Laurent Condominas


Ou encore par la Fontaine Stravinsky à paris :

http://www.panoramadelart.com/fontaine-stravinsky

« Peindre calmait le chaos qui agitait mon âme et fournissait une structure organique à ma vie sur laquelle j’avais prise. C’était une façon de domestiquer ces dragons qui ont toujours surgi dans mon travail tout au long de ma vie et cela m’aidait à me sentir responsable de mon destin. Sans cela, je préfère ne pas penser à ce qui aurait pu m’arriver. »

Niki de Saint Phalle, Harry and Me. The Family Years, Zurich, Benteli, 2006, p.52.

Contexte historique (cf chronologie de l'Institut international des droits de l'Homme et de la paix) Cette œuvre annonce le basculement social qui a lieu aux alentours des années 60 moment de libération des femmes.

Le titre de l’œuvre est un écho à l'art sacré et au personnage de la mythologie grec : Léto est la mère des jumeaux Apollon et Artémis. Une figure discrète parmi les Olympiens qui ne se trouve mise en avant que lorsque sont évoqués son rôle de mère ou ses mésaventures pour mettre au monde ses enfants...

Que voit-on : ( description générale de l’œuvre)
Il s'agit d'un assemblage représentant le corps d'une femme.
Une femme « accrochée » au mur, ses bras sont coupés. Des bigoudis couvrent sa petite tête. Elle arbore une anatomie aux formes plantureuses et disproportionnées. Sa poitrine est couverte d’objets divers (Jouets, fleurs artificielle colorées).
Elle est en partie dénudée : revêtue uniquement de bas, de porte-jarretelles, ses petits pieds sont chaussés d'escarpins à talons.

« Réalisée à New York pendant le séjour de Saint Phalle à l’hôtel Chelsea, lieu de travail mythique des avant-gardes américaines de l'époque, Leto ou La Crucifixion est l'une des rares œuvres à avoir subsisté de la série des prostituées.
Ces géantes nues, simplement affublées d'un porte-jarretelles aux couleurs criardes, peuvent apparaître aussi bien comme des victimes d'une société qui consomme leur corps objet que comme des femmes à la sexualité décomplexée. La référence à l'histoire religieuse ainsi que la position du corps suspendu accentuent le caractère provocateur de l’œuvre a la fois scandaleuse et grotesque »

Extrait d'une affiche de l'exposition Niki de Saint Phalle au grand palais 17 septembre 2014, 2 Février 2015.

Voyons maintenant comment ce personnage témoigne de la condition de la femme et la dénonce.

Des proportions qui en disent long !

Pourquoi Niki de Saint Phalle modifie t-elle les proportions ? Que cherche t-elle à dénoncer ?
On associe généralement la tête au siège de la pensée, à la personnalité. Le fait qu'elle soit ici si petite va révéler l’insignifiance qu'on lui octroie en tant que Femme.
Cette disproportion va exprimer le peu d'importance accordée intellectuellement aux femmes. De la même manière, ses petits pieds vont signifier le peu de territoire qui lui est alloué : les femmes sont assignées à la sphère domestique.
Ne parlons pas de l'absence de bras qui lui donne un rapport au monde passif : elle reste impuissante ! Instruments indispensables ou symbole de l'action les bras lui manque !
En revanche, les parties de son corps sexués ( hanches, seins) sont démesurément grandes, invraisemblables, frôlant ainsi le grotesque.
Cette femme constitue ainsi un symbole : elle représente la condition féminine, la sienne, mais aussi celle de toute une génération. Niki de Saint Phalle, à travers cette sculpture, a voulu nous interroger sur la place de la femme dans la société.
Elle est une femme mère mais aussi une femme offerte :
Femme mère : comme peut l’indiquer le grouillement de jouets qui parent son opulente poitrine (petites figurines représentants des enfants ou des bébés)
Femme offerte :c'est une représentation de la femme séductrice, de mœurs légères, qu'offre l'artiste aux spectateurs. Elle est accrochée de manière à ce que le regardeur se trouve face à ses jambes, laissant apparaître un pubis de laine noire. Ces dessous renforcent cette idée de femme décomplexée.
Ce monstrueux personnage hybride nous dérange ! Son corps est un amoncellement d'objets variés et colorés.
Ce personnage nous apparaît puissant de par ses proportions, mais tellement fragile : épinglé façon pin up ou pire encore piqué tel un énorme insecte par un collectionneur ...

Intéressons-nous à présent à la couleur de cette sculpture.

Les couleurs : pourquoi l'artiste choisit-elle « le rose » pour réaliser son œuvre ?
On note en effet qu'au niveau de la couleur, le rosâtre prédomine sur cette créature. Que signifie cette couleur qui tire sur le rose passé, sale, terne ? On associe volontiers le rose aux petites filles, cela peut également renvoyer au maquillage. Or, on est plus proche ici de l'effet masque que du produit cosmétique permettant d'embellir la femme.
Une couche opaque recouvre ses yeux et sa bouche, l’empêchant ainsi d’interagir avec le monde, une fois de plus : elle ne peut ni voir ni s'exprimer en tant que Femme.
Cette œuvre nous interroge encore aujourd’hui sur le rapport de la femme au monde. La sculpture semble être le témoignage d 'un certain malaise de la place de la femme dans la société.
Sculpture troublante : oscillant entre la ménagère prisonnière et la femme décomplexée.
Niki revendique sa place à l’égal des hommes elle ne souhaite en aucun cas se cantonner à un rôle d’objet sexuel et de mère ...
Elle exprime le défi d’une femme lancé au monde de l’art. La femme devient, avec Niki de Saint Phalle, actrice de l’histoire de l’art, après avoir été surtout le modèle, la muse.
Cette œuvre s'inscrit dans l’histoire du combat des femmes à travers le siècle et ses avancées, notamment avec les suffragettes et les féministes …

Pour aller plus loin

Un petit tour dans ma bibliothèque personnelle :

Je vous invite à découvrir le très bel ouvrage de Catherine Francblin, Niki de Saint Phalle. La révolte à l'oeuvre, Paris, édition Hazan, 2013.

IMG_E0174.JPG

ou encore celui-ci :
Niki de Saint Phalle, Harry et moi : Les années en famille, 1950-1960, Paris éditions de La Différence, 2014.
Niki de saint Phalle raconte l'histoire de sa vie avec Harry Mathews un écrivain américain. Ce livre est vraiment agréable à lire et richement imagé par des dessins de l'artiste.

IMG_E0173.JPG

Vous pouvez également regarder ces différents liens :

https://www.centrepompidou.fr/

Sort:  

Congratulations @fatin-a-rts! You have completed the following achievement on Steemit and have been rewarded with new badge(s) :

Award for the number of upvotes

Click on the badge to view your Board of Honor.
If you no longer want to receive notifications, reply to this comment with the word STOP

To support your work, I also upvoted your post!

Do not miss the last post from @steemitboard:
SteemitBoard World Cup Contest - Play-off for third result


Participate in the SteemitBoard World Cup Contest!
Collect World Cup badges and win free SBD
Support the Gold Sponsors of the contest: @good-karma and @lukestokes


You can upvote this notification to to help all Steemit users. Learn why here!

Niki de Saint Phalle : j'adore ! :)

@gribouille Merci de ta visite, comme tu peux le voir sur l'article j'ai deux bouquins et je me raisonne pour ne pas craquer davantage. Une sacrée femme cette Niki de Saint phalle !

J'ai pensé à toi !

J'ai fait une photo d'une oeuvre de Niki, y'a quelques jours au musée de Dunkerque... :)

Par contre je ne sais pas quand je la mettrai en ligne : je n'ai même pas encore visionné le résultat de mes clichés. Et pas encore tout rapatrié dans mon ordi non plus.

Merci t'es bien mignonne ! Heureuse que mon billet sur Niki de Saint Phalle raisonne encore en toi !
Prends tout ton temps pour publier.

Je trouve que c'est agréable de redécouvrir ses balades, lors du développement de ses photos sur l'ordinateur.

Coin Marketplace

STEEM 0.48
TRX 0.09
JST 0.062
BTC 49376.51
ETH 4214.62
BNB 573.90
SBD 5.90