Un futur pays sans énergie fossile...

in #fr3 years ago (edited)

Récemment, les médias faisaient référence au jour du dépassement au 5 mai pour les français. Jour où l'humanité est "supposée" avoir consommé l'ensemble des ressources que la planète est capable de régénérer en un an. (Rapport)

NFA2016_animated_creditor_debtor.gif

Même si la méthode de calcul de ce jour de dépassement est quelque peu décrié dans la litterature, on peut tout de même y observer un gradient d'évolution sur plusieurs décennies. Et le constat est sans appel!

How_many_earths_2017_french-620x1024.jpg

Une transition en marche, un pays précurseur

D'autres actualités, quant à elles, sont passées beaucoup plus inaperçues... En effet, certains pays font de la problématique d'énergie non durable un vrai challenge d'Etat.

costa-rica-travel.jpg
Source : National Geographic

Ainsi, sur l'année 2017, le Costa-Rica aura produit plus de 300 jours d'énergie en renouvelable (hydro-électrique, énergie éolienne, géothermie, biomasse et solaire) d'après un rapport publié par le Centre national de l’énergie au 18 novembre 2017 (source).

Un élan politique

L'ancien Président, Oscar Arias Sanchez a eut force d'ambitionner que son pays « serait le premier pays neutre en carbone d’ici 2021. » Il semble qu'au Costa-Rica on se donne les moyens de ces ambitions. Ainsi, le nouveau président, Carlos Alvarado, tout juste nommé au 8 mai 2018, vient d'annoncer l'ambition de son pays de continuer à réduire l'empreinte carbone de son économie et à mettre fin à l'utilisation des énergies fossiles.

« Nous avons la tâche titanesque et magnifique de supprimer l’utilisation des énergies fossiles dans notre économie pour laisser la place à l’utilisation d’énergies propres et renouvelables », a déclaré M. Alvarado.

Ambition énergétique

Le défi est majeure pour ce pays, en effet, le Costa Rica importe une majorité de charbon et des produits pétroliers . Le Costa-Rica est un pays précurseur qui se distingue en Amérique Centrale par son modèle de développement donnant la priorité à l'éducation, à la santé et à la protection de l'environnement.

Le choix de mettre fin à l'utilisation des énergies fossiles au Costa Rica est un choix qui peut s'avérer payant. En effet, en cessant d'importer du pétrole, le pays économiserait l'argent qu'il pourrait alors réinvestir en matière d'énergie renouvelables.

A suivre...

@hellofuture 🌍🌎🌏

Sort:  

Comme d'habitude un super article, resteem ! Merci @hellofuture

Si tu le dis :) Merci bien

Un peu d’espoir dans ce monde de surconsommation
Je ne sais pas si c’est possible de se priver des énergies fossiles mais il y a des efforts à faire ça c est sûre!!!

Pour faire du renouvelable il faut encore des énergies fossiles, mais des initiatives existes ...et il faut les mettre en avant :)

En espérant que cet excellent choix du Costa Rica serve d'exemple... Mais j'en doute malheureusement. Depuis les accords de Paris (qui étaient déjà un pas de franchi même si ce n'était pas encore suffisant) quel état à réellement tenu ses engagements ? Pas beaucoup je pense. Alors certes il est encore tôt et ce genre de changement peuvent prendre plusieurs décennies mais malheureusement il y a urgence. Et pourtant la sonnette d'alarme sur le climat à été tirée dès 1861 par le physicien irlandais John Tyndall, mais évidemment personne ne l'a écouté, on était bien trop occupé dans notre course folle aux profits et à la croissance infinie. Dans cette histoire la seule chose qui est infinie c'est la bêtise humaine.

En tous cas merci pour cet article intéressant.

Une chose est souvent oubliée, pour toutes les solutions technologiques renouvelables ou fossiles, on aura toujours besoin de ressources pour les fabriquer, et quoi que l'on en dise, cela devient de plus en plus difficile à exploiter. Des pays aujourd'hui précurseurs dans l'autonomie énergétique durable, auront à l'avenir, un avantage géostratégique majeur. Mais peut-être que tout ceci va dans le bon sens, ne faut-il pas une destruction pour renaître et reconstruire? sujet philosophique @kaliangel :)

À mesure que le progrès urbain augmente, les besoins humains augmentent en énergie, ce qui augmente la pollution. L'exemple du Costa Rica est très bon. J'espère que les pays commenceront à utiliser les énergies renouvelables pour répondre pleinement à leurs besoins.
Merci pour ce très bon article, accepte mes salutations. :)

A l'écriture de cet article je me suis questionné sur la véracité du renouvelable..., augmenter la part du renouvelable ne fait-il pas augmenter nos besoins en métaux stratégiques...

Coin Marketplace

STEEM 1.23
TRX 0.12
JST 0.147
BTC 60251.00
ETH 2152.38
BNB 471.07
SBD 9.17