Mes quelques conseils en ce temps de confinement !

in #frlast year

Le confinement, mis en place depuis plus d'une semaine, peut présenter de bons cotés comme de mauvais. Dans ce cas de figure nous ne sommes assurément pas tous égaux lorsqu'il s'agit de rester chez soi pour une durée conséquente et ce sous le signe de l'isolement. Alors qu'une majeure partie de la population se calfeutre en famille ou bien en compagnie de co-locataires dans des endroits bien plus spacieux que la normal, d'autres n'ont pas d'autre choix que de vivre cette étape seul et plus généralement dans un espace réduit. Cette problématique aura forcément des conséquences sur la psyché de cette dernière frange d'individus. Bien entendu, comme toute personne est différente, certaines subiront cet état de cloisonnement avec beaucoup moins d’appréhensions que d'autres.

Pour les personnes qui se retrouvent dans cette situation, tout comme je le suis actuellement, nous devons avant tout nous donner les moyens de ne pas prendre le risque de perdre les pédales ou de contracter des problèmes psychologiques qui pourrait éventuellement affecter notre propre personnalité. Le but étant de ne pas tomber dans un état de dépression par manque d’interaction sociable, d'éviter de générer une peur irrationnelle lié à l'angoisse de la solitude ou bien encore de négliger son hygiène corporel.

Mon cas personnel et de ce que j'ai appris sur l'isolement

Le fait d’être plus ou moins un ermite à mon niveau me permet d'affronter cette quarantaine plus ou moins sereinement. J'ai appris avec le temps à m'occuper l'esprit de manière constante et donc de trouver un équilibre qui n'affecte que peu mon morale. Suivre un programme que vous aurez au préalable édifié restera certainement l'une de vos priorités. Il est bon de planifier ce que vous souhaitez faire et de s'imposer des activités récurrentes à des heures fixes. Dans ce cas de figure, n'hésitez pas à tenir un agenda que vous pouvez avoir en tète ou de le coucher sur papier. Évitez seulement de prendre de mauvaises habitudes, comme de vous coucher à des heures trop tardives par exemple.

Bon nombre de stimulations intellectuels, s’avérant enrichissante sur le long terme, sont à la portée de tous. Ce moment introspectif qui risque de durer pendant un long moment, vous permettra de prendre du temps afin de parfaire vos connaissances sur différents centres d’intérêts. Profitez-en pour lire, vous documenter et étancher votre soif de découvertes sur divers sujets. Regarder des films, des documentaires, écouter de la musique augmente considérablement votre culture, tout en vous octroyant un moment de plaisir personnel. Le fait de vous focaliser sur un jeu à la dimension stratégique développera votre sens de la responsabilité ainsi que sur la prise de décisions. Se lancer dans la création d'un projet professionnel ou strictement personnel reste également un moyen de s'occuper, tout en saisissant une occasion qui pourrait bien vous servir dans un avenir proche.

Ne pas devenir associable !

Être enfermé entre quatre murs ne vous empêche toutefois pas de converser avec vos proches. Prenez donc un instant afin de les contacter et de garder un lien avec eux. Que ce soit par téléphone ou sur internet. Surtout, ne prenez pas le risque de vous isoler d'autant plus. Manifestez-vous, ne serait-ce que pour donner parfois des signes de vies et ainsi rassurer vos entourages. Notion importante qui n'est pas des moindres, celle d'entretenir quelques contacts avec votre voisinage. En ces temps de crise, l'entraide est plus que précieuse. Meme si cela ne va que dans un seul sens durant cette période, vous n'en serez que récompensé plus tard et cela ne vous privera pas d'une aide précieuse.

Suivre quelques règles élémentaires

S'imposer une bonne hygiène de vie et corporel est plus que primordial. Les taches ménagères se doivent d’être fait de manière spontané et cyclique, ce qui permet d'ajouter l'utile à l'agréable (le fait de s'occuper l'esprit). Continuez à suivre un régime alimentaire équilibré et ne faites surtout pas d’excès, bien que l'on aurait tendance à le faire durant cette période de trouble. Buvez et ne fumez pas de trop. Je sais que ça va être dur pour certains d'entres nous mais il est capital d'éviter toutes formes d'abus.

Enfin, si pour une raison ou une autre, vous vous sentez mal et que votre santé mentale est sur le point de basculer, essayez par dessus tout de vous raisonner sans tomber dans la panique. Il n'y a pas de honte à en parler autour de soi, sachez qu'il y aura toujours quelqu'un pour vous écouter et vous épauler. Si vous êtes pris d'une crise de panique, adoptez la méthode de la respiration ventrale et ingérez un morceau d'aliment sucré. Si le fait d’être seul vous rend nerveux, ne pas hésiter à écrire votre ressenti sur un cahier ou sur un fichier texte. De ce fait, vous prendrez conscience de ce qui ne va pas et vous apprendrez ainsi à relativiser. Faites régulièrement des pauses, siestes ou séances de méditations afin d'évacuer le trop plein de stress que vous pourrez accumuler. Ce n'est qu'un moment difficile à passer !

Prenez soin de vous et de vos proches !