Steem : Bienvenue en république bananière !

in #frlast year (edited)

Très chers lecteurs, lectrices, membres de la communauté,

A présent rien ne va plus, les jeux sont faits et l'avenir de la blockchain Steem est plus que jamais compromis. Pour ceux et celles qui auraient raté un épisode, les récents événements qui ont impacté le fonctionnement même de notre plateforme, à la suite du rachat de Justin Sun de Steemit Inc, n'a pas créé l'effet escompté. Bien entendu, il y avait une part de suspicion auprès des convaincus mais aussi une espérance grandissante quand au développement du réseau sous l'égide de Tron. Ces doutes émis auprès de la communauté se sont avéré vrai, puisque la situation vient de dégénérer avec ce "coup d'état" en règle qui remet en cause le principe même du DPOS, instauré par une multitude de blockchains annexes.

Contre coup du Soft Fork proposé par les Witness communautaire, en charge de la gouvernance du réseau, consistant à préserver les utilisateurs d'une éventuelle prise de pouvoir par la main mise d'un nombre token important, Justin Sun avec la complicité des plateformes d'échanges que sont Binance, Huobi et Poloniex en ont décidé autrement et se sont servis des liquidités disponible sur les marchés afin de les stacker et de créer ainsi des validateurs fictifs. Cette manœuvre qui pourrait s'apparenter à une fraude et qui serait passible d'une condamnation auprès d'un tribunal fédéral spécialisé dans la finance, a pour conséquence d'octroyer les pleins pouvoirs à Steemit Inc et donc à Tron sur l'ensemble de Steem. Le plus drôle étant d’apercevoir la réaction de Binance qui adopte une posture de victime. "Bouhouhou, c'est un complot !"...

Réaction d'un enfant pourri gâté !

Sous couvert d'une excuse fallacieuse et totalement ahurissante, consultable sur le dernier post de @steemitblog, prétextant que le fameux Soft Fork 22.2 serait contraire aux intérêts de l'ensemble de la communauté, Justin Sun explique la raison de cette prise de pouvoir non sans utiliser un ton catégoriquement ironique. Pour faire simple, c'est ce que l'on appelle plus communément du foutage de gueule, le triste sieur se voyant la destitué de son nouveau jouet duement acheté par l'intermédiaire d'un traître complaisent, se comporte ici de manière disproportionné face à la réaction d'une communauté sensible au bon déroulement de l'ensemble. Pire encore, les critiques formulés par les utilisateurs en commentaire sont expressément downvoté par la team. On appelle ça un 49-3 afin de mieux coller à l'actualité de notre pays... Censorship resistant ? On m'aurait menti ?

Tout cela démontre deux choses. La première, dévoile finalement que sous l'aspect bienveillant que Ned et Justin Sun laissait transparaître lors de leurs interventions explicatives n'est en réalité qu'une simple façade, cachant des intérêts financiers, poussé par l'avidité personnel et non centré autour de la communauté. Arrêtez donc avec vos promesses, vous n'en êtes que plus pathétiques. De plus, vous avez réussis à vous pousser à dos pratiquement l'ensemble des utilisateurs. Justin, tu as certes réussi à prendre possession de la blockchain mais en aucun cas de ce qui fait tout son intérêt : Sa communauté. Je te pose alors cette fameuse question : Qu'est ce que ça fait de passer pour un tyran qui est à présent le sujet de moqueries et de remise en question de bon nombres d'acteurs évoluant autour du milieu des cryptos ? Vitalik en première ligne. Mais par dessus tout, ça fait quel effet de ruiner un si beau projet ?

Mais ce n'est pas tout, puisque ce drama à conduit à une énorme remise en cause du système de gouvernance proposé par DPOS. Les personnes ne jurant que par ce type de fonctionnement doivent actuellement tomber de haut, car il s'agit ici de la preuve même que cette méthode reste totalement faillible et vraisemblablement centralisé. A mon avis, il y a fort à parier que l'on reverra ce genre d'incident se produire très prochainement sur EOS et Tron. Les personnes détenant d'énormes quantités de ces deux devises doivent être actuellement en sueur. Le dump n'est pas très loin de se produire... La belle blague du Ethereum killer !

Bref, comme vous pouvez le constater, je suis un peu amère après tant d'années passé ici et tant d'investissements fournis jusqu'à présent. Je ne peux qu'apercevoir d'un oeil médusé l'ampleur d'un désastre qui laissera bon nombre de répercussions. Si je n'ai qu'un seul conseil à vous donner, c'est de Power Down dès maintenant avant que le prochain HF ne soit adopter par les bots made in Tron. Çà sent bon le bailout ! Profitez en pour liquider vos Steem vers d'autres projets plus sérieux et ambitieux, ou bien encore de jouer la carte de la sécurité en achetant du BTC. Et puis qui sait, verra t'on prochainement l'émergence d'une nouvelle plateforme comme celle ci, proposant une meilleure structure.

Décidément, ce Justin est un peu comme un morpion dans le milieu toufu de la crypto, un nuisible !

Sort:  

Une journée vraiment inattendue!

Inattendue de part les tweets assassins de Justin (un véritable enfant faisant sa crise) et ceux de tous les Steemians en réponse. Sans oublier celui de Vitalik ou encore ceux pathétiques de Binance et Huobi qui a l'insue de leur plein gré ont participé au putsch.

Inattendu de part autant de démissions chez Steemit inc tel que vandeberg, andrarchy et gerbino auquel vient tout juste de se rajouter roadscape.

Inattendue de part le salon discord de PALnet qui n'a pas arreté de la journée, d'ailleurs pas toujours évident a suivre.

Inattendue de part la réaction des Steemians et la mobilisation (pour une fois) a voter pour les witnesses.

mais cela n'est pas encore finis et la course continue...

transfert Binance - hkdev404

Votes Witnesses tete

Votes Witnesses bas

RIP Steemit.
Je trouve aussi que la nouvelle interface et une usine à gaz.

C'est vraiment regrettable, tout ça. Je gardais encore espoir que cette plateforme allait remonter la pente après un creux qui dure depuis maintenant plus d'un an.