S01E16 Te laisse pas faire Arturus

in #fr3 years ago

C'est difficile de rester motivé, tout le temps, en permanence.
Y'a des projets, y'a le taf, y'a les trucs de la vie qui prennent la tête et aussi des moment où t'as juste envie de tout envoyer bouler parce que t'es fatigué.

Il arrive un moment où, quand t'as passé les premières années de ta vie active, que t'es sorti des galères de tunes et de ton appart de 17m² à faire les fonds de tiroir pour trouver de la monnaie pour acheter un paquet de feuilles à rouler, où t'as la situation stable que t'attendais depuis des années.

Tu sais, celle que tu t'étais donné en deadline pour peut être acheter un appart, faire des gosses ou te marier, whatever.

A ce moment là l'enjeu change.
Soit t'es un fifou de la carrière professionnelle et là t'arrive à garder une cible à atteindre, parce que ta vie c'est ton boulot. Encore faut il trouver du sens à ce que tu fais comme taf, et je parle d'expérience, c'est pas gagné.

Y'en a qui se consacrent corps et âme à leurs gamins, c'est peut être ce qui va m'arriver. En attendant je crée à tout va et j'essaie de montrer ce que je fais, peut être dans l'espoir d'une certaine reconnaissance de mes pairs, tu sais comme dans la pyramide de Maslow.

Plus ça va plus je me dis que cette représentation est proche de la réalité, par contre je me rends compte que plus t'essaie de la gravir, plus les étapes sont difficiles.
Quelque part c'est énervant d'accepter le fait que pour te sentir bien et accompli, il faille forcément galérer ta vie à gagner la reconnaissance des autres.

Mais je sais que c'est dur pour tout le monde.
Fin bref, accrochez vous.

Sort:  

On en parlait justement avec @deadzy sur l'un de ses derniers postes sur le sommeil ou encore avec @acroquer il y a quelques temps.

Parfois il est bon de faire des breaks réguliers afin de garder la cadence, parce que travailler sur 10 projets à la fois ne te permet plus de garder tes bases solides.

Quand tu vois la pyramide, l'idée n'est pas de la gravir mais bien de la construire. Un peu comme des Lego, pour atteindre le sommet, il ne te faut pas mettre les pièces les unes au-dessus des autres mais bien construire des bases de plus en plus grandes et seulement à ce moment-là cela deviendra naturel d'augmenter également la hauteur de ta pyramide.

Si tu le fais dans ce sens-là, tu devrais voir diminuer drastiquement ce que tu appelles par "étapes difficiles" mais peu de gens y arrivent étant donné que cela signifie d'être patient et de travailler encore et encore ses habitudes positives.

@happydaddyfr Totalement d'accord avec cette réflexion. Je dis toujours qu'il faut avancer "un jour à la fois" pour non seulement ne pas être submergé mais pour pouvoir mesurer les avancées que nous faisons car tant que nous bougeons nous avançons d'une manière ou d'une autre, peut importe la vitesse c'est le chemin qu'on emprunte qui compte.

Totalement d'accord avec ta notion de construction de la pyramide ! Il ne faut pas voir son évolution de manière strictement verticale, mais latérale en premier lieu. La hauteur en découlera naturellement.

Intéressant, je ne voyais pas ça comme ça. Parce que par exemple pour le besoin de sécurité je m'étais mis en tête qu'à partir du moment où tu l'as, c'est bon tu passe à autre chose, qu'il n'y a pas de consolidation à envisager puisqu'un environnement où tu te sens en sécurité est un environnement déjà solide.
Je pense qu'on peut toujours améliorer les choses. C'est chouette ça donne une nouvelle approche à avoir en tête.

Il y a une marge de manœuvre immense dans le point sécurité.
On a la chance d'avoir énormément d'aides dans nos pays mais ça ne sera peut-être pas toujours le cas.

Mais si je prends juste la sécurité financière : As-tu déjà quelques millions de côté en cas de crise ? As-tu un portefeuille diversifié avec de l'or, de l'argent, de l'immobilier, etc. ? As-tu de quoi t'épanouir si un jour il t'arrivait un accident ?

Tout cela c'est également de la sécurité que tu dois construire jour après jour.

Oui, en effet, tu ne t'occupes pas d'abord des besoins physio, puis des besoins de sécurité, puis d'appartenance, etc. Tu construis un peu de tout au fur et à mesure. Et plus tu avances, plus les étages sont larges et hauts, plus ta pyramide est élevée. Heureusement qu'on fait pas tout dans l'ordre, la vie serait super chiante !