Une image un texte - L'histoire d'Hector

in #uneimageuntexte023 years ago

#uneimageuntexte est un challenge amateur permettant aux auteurs en herbe d’écrire leurs propres petites histoires.
Le principe est simple : une image choisie et postée par le maître du challenge sert d’inspiration aux participants qui imaginent une histoire de 2000 mots maximum dans le style, le genre et l’esthétisme de leur choix. Tout est possible, la seule limite étant l’imagination !
À la fin du challenge, le maître choisi parmi les textes participants celui qu’il préfère personnellement et déclare son auteur vainqueur.
Le vainqueur devient le nouveau maître du challenge et choisi, à son tour, une image de son choix qui servira d’inspiration pour le challenge suivant.

DQmU3swxRAM72bDEfPDAL16ZR4pJ3ByENRgjG1ovQwKEBnC_1680x8400.jpg

Bonjour,

Je m'appel Hector et je souhaiterais partager avec vous l'histoire de ma vie, même si celle-ci est bien loin d'être finis et est plus un nouveau départ.

Je suis né de l'union d'une maman ours et d'un papa Grizzly, je n'étais pas attendu et suis arrivé à l'improviste. Les surprises de la vie comme on dit! Cela ne m'a pas empêché d'être choyé comme pas deux. J'ai eu la chance de naître à une époque de tolérance où les oursons se fichaient éperdument des différences, même si ils étaient très moqueurs sur mes bonnets "Old School" que j'ai toujours arborés.

Lorsque j'étais ourson je n'étais pas très studieux et préférais largement vagabonder dans la nature plutôt que d'écouter un ours parler de choses que je ne comprenais pas et qui ne m'attiraient pas plus que cela. A cette époque nous savions très peu de chose, l'accès à la connaissance étant soit compliqué soit mal dispensé.

Ce n'était pourtant pas faute d'être un ourson curieux des choses qui l'entouraient et puis, toutes ces règles d'ours, expliquant ce qu'il fallait faire ou ne pas faire, était hors de ma compréhension d'ourson. La vie n'en était pas moins belle pour autant, juste différente et d'un rien nous étions capable d'en faire quelque chose d'énorme pour nous.

Alors que je grandissait un ours bien différent des autres su me donner l'envie d'apprendre, je me souviendrais toute ma vie de Olaf, il savait que trop de règles et de droiture n'étaient pas adapté à tous les oursons. Que certains tel que moi avaient besoin tout d'abord de comprendre, non pas par de l'imagé mais par du concret. Bon orateur savant nous captiver il avait le don pour mettre les choses en parallèle de notre quotidien ce qui me remis dans le chemin de la connaissance.

Certes j'avais perdu de précieuses années et les voies de mon futur n'en était que plus restreinte et alors? Cela m'empêcherait-il de m'épanouir? Que nenni! C'est alors que je commença à cultiver mon jardin. Une soif intarissable d'apprendre et de comprendre sur tout et rien se développa alors en moi. Une chance pour moi, l'accès à la connaissance se développa dans les mêmes proportions. L'information était partout, il n'y avait qu'à se baisser pour la ramasser. Les bibliothèques et autres espaces de connaissance ouvraient les uns derrière les autres.

Et puis petit ourson devint un ours, comme les autres il dû se trouver un travail.

Fort de mes connaissances ce ne fût pas trop dur. Ainsi commença ma vie d'ours, une vie cadencé au rythme du travail et le petit ourson à l'intérieur se fit de plus en plus inaudible et décida alors de s'en aller.

Tentant toujours d'étancher ma soif de connaissance je me rendis compte que je m'éloignais de plus en plus d'une majorité d'ours, du coup, du haut de mes jeunes années je me cru dans l'obligation de devoir leur montrer (avec le recul je dirais plus imposer) le chemin de la connaissance. Je ne comprenais pas pourquoi très souvent ils ne voulaient pas me suivre sur cette voie et s'obstinaient à rester dans ce que je considérais être l'obscurité.

Alors je me décida d'abandonner mon travail bien payé et de me lancer corps et âme dans le sauvetage de mes compatriote. Comment allais-je procéder? Quelle voie fallait-il prendre? Tant de questions et si peu de réponses....

Alors que je me rendais au Super Garde Manger de mon village un ours crieur annonça la grande sélection du guide du village le mois suivant. Le guide du village est l'ours que tout le monde écoute et suis aveuglément, il est sélectionné par rapport à la quantité de poisson offert par chaque ours. C'est à ce moment précis que j'eû le déclic et me dit que c'était là la réponse, la voie à suivre.

Je mis alors toute mon énergie à convaincre un maximum d'ours de m'offrir leur poisson pour la sélection. Arpentant chaque chemin, allant dans chaque maison, passant des heures à vanter les joies de la connaissance. Plus rien ne comptait, je ne dormais plus, n'étanchait plus ma soif de connaissance, je ne vivais que pour cette sélection.

Le jour fatidique arriva, la tension monta en moi, j'étais prêt à imploser et puis... rien... comment ça rien? pas un seul poisson... rien... mais c'est pas possible... je connais la voie.... j'ai la vérité... non vraiment rien...

Les jours passèrent, les mois aussi, je ne m'en remettais pas, pourquoi? Pourquoi ne m'ont-il pas suivi? Je ne comprenais pas. Las de me morfondre, je me leva et décida enfin d'aller faire un tour. Je me souviens très bien de ce jour, il tombait des cordes et je troqua mon bonnet contre chapeau et parapluie. Après avoir bien marché j'arriva au lac, l'eau était troublé par la pluie et décida d'étancher ma soif. C'est alors que je regarda mon reflet dans l'eau et pris de stupeur je vis tout ce que je détestais étant enfant! Un ours imbu de sa personne, voulant tout réglementer, tout gérer de façon autoritaire... Je compris alors que la voie que j'avais tenté de prendre n'était pas la bonne.

Même si je pense que mes congénères se trompent de chemin, que la connaissance peut les aider à avoir une meilleure vie, être mieux préparé aux informations erronés de ce monde inondés de communications aux sources souvent douteuses.

Je ne peux que leur dire que, je serais toujours là pour eux à les attendre si ils le veulent, qu'en attendant je dois continuer d'apprendre pour être prêt le jours ou ils viendront. Car je sais maintenant qu'ils le feront un jour et que ce jour là je ne serais probablement pas leur sauveur mais qu'ils le seront eux-même. Depuis ce jour, je suis en paix avec moi même et suis prêt à les accueillir dans ma petite cahute mensardé.


black-divider-bar-001.png

Si vous avez aimé un petit
[ Upvote / Follow / Resteem ]
est le bienvenue ;) @imtase

Posts précédents:

L'ancien Siam - เมืองโบราณ (Muang Boran)
Steemit Name Challenge - D'où vient mon Pseudo
[A la découverte de Phuket] - Phuket Walking Street / Night Market
Le pays du sourire et ses styles musicaux

black-divider-bar-001.png

Si vous êtes Nouveau/Futur Steemian Francophone
comprendre-steem.fr de l'excellente Roxane
Discord Franco Steem Votes : Communauté francosteemvotes
Discord SteemAlsace : Communauté d'entraide steemalsace
Curation France Aide de ZongUin

Sort:  

Merci pour ta participation au challenge @imtase, je ne sais pas dans quel pétrin je me suis mise parce que je ne vais jamais réussir à vous départager. Toutes les histoires ont un petit quelque chose qui me plaît énormément. Dur dur d'être vainqueur !(sans aucun mérite en ce qui me concerne, d'ailleurs!).

Exactement, chaque histoire à son originalité, son style et chacune est vraiment très bien!
Bon courage!
Et merci @imtase pour cette belle histoire pleine de moralité!

Merci O créateur d'un challenge si convivial d'être passé par là ;) Et merci pour le resteem.

Longue vie à ce challenge pour que de plus en plus de personnes puisse s'y essayer

Si ma petite histoire ta permise de passer un bon moment alors c'est parfait ;) Je pense effectivement que plus le moment de choisir se rapproche plus ce doit être cornélien car il est vraiment pas évident de départager de la créativité. En tout cas merci de m'avoir motivé à participer, même si un peu dur à démarrer cela m'a rappelé de vieux vieux souvenirs de jeunesse passé avec un ami à écrire selon nos inspirations.

Merci Imtase pour ton histoire... A un moment, j'ai bien cru que c'était une autobiographie ! Ton ours a le savoir, puis il a gagné en sagesse pour enfin, avoir la Connaissance. Celui qui a la Connaissance n'impose plus rien à personne, mais il ne fait qu'accueillir. Exactement comme ton ours ! Bravo pour ces lignes empreintes de profondeur.

Tout le plaisir est pour moi :) Inconsciemment un peu de moi c'est glissé dedans comme me l'a fait remarquer ma soeur. Après je ne me serais jamais engagé en politique (ou alors c'est une pulsion refoulé hahaha).

Quand à mon chemin loin il se trouve de la connaissance destination n'ayant sagesse traversé.

joliment tournée, ta dernière phrase !

oui, ma pauvre Ofildutemps... qq céphalées en attente, hésitations et dilemme... bon courage, vas, il n'est pas facile de choisir, toutes ses histoires sont vraiment belles !

Comme @tiloupsa, j'ai pensé que c'était une autobiographie; ton histoire est intrigante parce qu'on se demande qui se cache derrière l'ours si ce n'est pas toi. Une autre belle façon de raconter une image. Bravo !

Comme je le disais il y a un peu de moi conscient et certainement inconscient aussi (l'imagination fait un peu ce qu'elle veut), puis de personnes rencontrés au fil de la vie qu'ils soient réels ou fictifs, car c'est aussi ça et notre environnement qui fait de nous ce que nous sommes, outre ce que l'on nous a inculqué ;)

Merci pour l'explication; ça répond aux questions que je me posais. Bravo.